Souhaitez-vous des orgasmes plus pétillants ? Voici comment passer au niveau sexuel suivant.

Si vos orgasmes semblent être trop difficiles à atteindre, les raisons peuvent être physiques, psychologiques ou encore techniques. Ou alors, vous avez besoin d'un peu d'aide de quelques « amis ». La capacité d'atteindre un orgasme sain, fort et satisfaisant est un don. Lorsque notre libido est faible, que nous sommes incapables d'avoir un orgasme ou que notre qualité d'orgasme n'est plus aussi bonne qu'elle l'était, peut-on faire quelque chose ? Beaucoup ! disent les spécialistes en physiothérapie.

Concentrez-vous !

Vous devez être pleinement présent dans l’acte que vous faites. Éteignez votre portable et mettez-le là où vous ne pouvez pas le voir. Envoyez les enfants chez leurs grand-parents ou au moins fermez la porte. Lorsque vous êtes distrait par la vie, vous êtes essentiellement sur les gradins pendant les rapports sexuels alors que vous devriez vous concentrer sur le terrain de jeu. Concentrez-vous sur ce que ressent votre corps, la conscience du plaisir, suivre la sensation avec une attention particulière. Lorsque vous trouvez votre esprit vagabondant à des listes de choses à faire, ramenez-le tout de suite au moment présent.

Zones de plaisir sexuel non découvertes : Explorez au-delà des points érogènes habituels

Rappelez-vous que vous êtes plus que de simples organes génitaux. Le corps est rempli de nombreuses terminaisons nerveuses. Exploiter vos zones de plaisir sexuel non découvertes (chacun est différent) peut intensifier l'expérience et le potentiel orgasmique. Une excellente façon d'y parvenir est de dresser la carte corporelle.

Chaque partenaire dessine une silhouette du devant et de l'arrière de son corps, puis il dessine les zones où il veut être touché, où il est prêt à faire quelque chose de nouveau et qu'il veut éviter.  Vous pourrez utiliser des codes de couleur : Vert signifie en avant toute, rouge signifie rester à l'écart, et jaune signifie avancer avec prudence… comme des instructions à suivre.

Puis chacun explique à l'autre ce qu'il veut dire. Cela améliore la communication sexuelle et augmente les chances d'obtenir le genre de stimulation que vous désirez. Si vous mettez la carte à jour de temps à autre, vous éviterez de vous enliser dans une ornière et ferez de la place pour le corps, l'appétit et les changements de vie.  

Sinon, si vous êtes encore célibataire et que vous souhaitez vraiment explorer vos capacités sexuelles, il y a le genre de massage erotique à Genève qui pourrait vous aider. Vous disposez d’un partenaire qui se dévoue entièrement à moyennant de l’argent. Ce pourrait être un bon début pour explorer votre sexualité.

Orgasmes vaginaux ou clitoridiens : Ni l'un ni l'autre, ni l’un sans l’autre !

Et pour mémoire, mettons fin au mythe selon lequel toutes les femmes peuvent jouir de la seule stimulation vaginale. Une étude rapporte que 18,4 % des femmes ont déclaré que les rapports sexuels seuls étaient suffisants pour atteindre l'orgasme, 36,6 % ont déclaré que la stimulation clitoridienne était nécessaire pour atteindre l'orgasme pendant les rapports sexuels, et 36 % ont ajouté qu’avec une stimulation clitoridienne, leurs orgasmes étaient plus puissants pendant le rapport.

 

 

Jose Daphinel

Écrire un commentaire

Quelle est la troisième lettre du mot risu ?

Fil RSS des commentaires de cet article